Dictature », « censure »... Des internautes affirment que la panne subie par Facebook le mardi 20 novembre

23 novembre 2018
  • « Dictature », « censure »... Des internautes affirment que la panne subie par Facebook le mardi 20 novembre était un moyen de nuire au mouvement des « gilets jaunes ».
  • Le réseau social aurait selon eux agi aux ordres de l'Elysée.
  • Contacté par 20 Minutes, Facebook dénonce une affirmation « totalement [fausse] » et précise l'origine de la panne.

La panne qui a touché Facebook, mardi 20 novembre, n’a pas duré bien longtemps… mais suffisamment pour que certains internautes se plaignent d’une perturbation selon eux bien opportune en plein mouvement de protestation des « gilets jaunes ».

Nombre d’entre eux ont en effet vu dans cette panne une étrange « coïncidence », qui cacherait une forme de censure du mouvement dont la première journée de mobilisation a eu lieu le 17 novembre.

 « C’est de la dictature, quelle honte », « Facebook est aux ordres de Macron ??? », « C'est encore l'État qui est derrière, il commence à voir que ça prend de l'ampleur avec les gilets jaunes, ne lâchez rien, continuez » peut-on ainsi lire dans différents commentaires postés… sur Facebook.

Si le réseau social a bien été touché par une panne mardi 20 novembre, celle-ci n’avait aucun lien avec une prétendue censure commandée par l’Elysée, comme le confirme Facebook à 20 Minutes : « C’est totalement faux ».

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article